TPQ ? #5 Macro argentique !

2
2532
Graminée qui se développe dans mon jardin parce que j'ai laissé une partie poussé en ne le tondant pas. macro argentique
Graminée qui se développe dans mon jardin parce que j'ai laissé une partie poussé en ne le tondant pas.

J’ai décidé d’abrégé le nom du « T’as photographié quoi ? » C’était trop long à écrire, et puis, maintenant, tout le monde sait ce que ça signifie !

Cette semaine, voici plusieurs photographies macro argentique ou plutôt de proxiphotographie pour les puristes (car peu d’entre elle n’atteignent pas le rapport de reproduction 1/1) réalisée avec un Canon EOS 3 qui a un très beau viseur (Reflex pro argentique) + le Canon EF 100mm L IS USM et Canon EF 70-200 F4 L. Il y a deux pellicules : un Ilford HP5+ 400 iso poussée à 800iso et une kodak Tri-X 400 poussée à 800 iso. Elles ont toutes deux été développé dans du Ilford Ilfotec LC 29. Elles ont été scannées par mon 70D monté sur une colonne de Krokus 3 avec une boîte à lumière maison que j’expliquerai comment faire à l’occasion. J’ai ensuite réglé leurs contrastes et leurs niveaux sur Lightroom sans les dépoussiéré, car ce sont pour moi des images de lecture et non une finalité, et même si je vous les présente ici même, leurs buts est d’être tiré sous l’agrandisseur parce que c’est quand même plus sympa.

Cela fait un moment que je n’avais plus fait d’argentique, je n’avais pas de révélateur ni de fixateur et j’ai mon petit stock d’une vingtaine de pellicules qui me narguait depuis quelques semaines, les beaux jours étant rares en cette fin de printemps, j’ai profité de quelques jolies lumières de fin de journée pour faire cette série (même si sur le noir et blanc ça ne se sent pratiquement qu’au niveau du contraste.

Il faut dire que j’ai eu du déchet, mais moins que lorsque je fais du numérique (et oui, à 5€60 la pellicule, on réfléchit à deux fois avant d’appuyer sur le bouton) et l’argentique en 24×36 étant équivalent à plus ou moins 5MPX selon comment est développée la pellicule, la tolérance aux erreurs de mise au point est plus grande.

Place aux photos :

Vesce
Vesce
Graminée qui se développe dans mon jardin parce que j'ai laissé une partie poussé en ne le tondant pas.
Graminée qui se développe dans mon jardin parce que j’ai laissé une partie pousser en ne le tondant pas.
Graminée qui se développe dans mon jardin parce que j'ai laissé une partie poussé en ne le tondant pas. macro argentique
Graminée qui se développe dans mon jardin parce que j’ai laissé une partie poussé en ne le tondant pas.
Renoncule ou bouton d'or. macro argentique
Renoncule ou bouton d’or.
Pâquerette avec une petite mouche dessus.
Pâquerette avec une petite mouche dessus.
Orchidée.
Orchidée.
Pâquerette.
Pâquerette.
Orchidée.
Orchidée.
Vesce
Vesce
Orchidée
Orchidée
Renoncule ou bouton d'or.
Renoncule ou bouton d’or.

Le traitement est volontairement doux, au vu de la lumière et au vu des différents sujets, je me voyais mal faire un truc trash avec un contraste élevé. J’ai donc privilégié une gamme de gris large avec de faire ressortir les détails (et les poussières). Je suis assez content de moi, c’est un exercice qui n’est pas très compliqué, mais l’absence de couleurs en macro peut rendre le tout fade. Je pense que j’ai trouvé le bon équilibre dans le traitement. Si je dois les tirer, je me baserai là-dessus.

Satisfaction : 85%

2 COMMENTAIRES

  1. Salut Clara, merci pour le compliment ! Tu veux des conseils en photo de joaillerie? C’est pas trop mon domaine, mais à savoir que la lumière est super importante afin de faire ressortir les différents reflets (ou non) des bijoux. Il va falloir de préférence utiliser des flashs déportés + potentiellement une boite à lumière pour la modeler au mieux et c’est vraiment pas évident à faire. Après, il faut aussi bien soigner l’angle de prise de vue. Personnellement, je préfère donner de la dynamique avec un angle qui est parallèle au « sol » du support du bijou. (je suis fatigué et j’ai pas trop les mots qui vient mais en gros si tu te mets au dessus de ton bijou, tu vas avoir un truc tout plat et sans profondeur).

    Après niveau matériel, un objectif qui fait macro, c’est mieux, mais sinon, un bon téléobjectif avec un rapport de grossissement ça peut faire le taf (mais plus chiant quand il faut être à 2/3m du sujet ;)).

    Après, il faudrait un article de 10 pages là-dessus afin de faire le tour du sujet.

    N’hésite pas à m’envoyer un mp sur la page facebook si jamais 😉

    Amaury

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.