Les vautours fauves sont de très grands rapaces charognards dont l’envergure dépasse les 2,5 mètres pour un poids avoisinant les 10 kilos. Ils atteignent l’âge adulte dans la septième année mais peuvent se reproduire à partir de 4 ans. Autrefois cette espèce était largement répartie sur les différents massifs montagneux français.

SONY DSC
Vautour fauve subadulte, gorges du Verdon.
SONY DSC
Mer de nuages, gorges du Verdon

De part leur grande taille, ils utilisent le vol à voile. C’est à dire que les vautours pour décoller puis se déplacer se servent des courants thermiques ascendants qui se forment sur les reliefs bien exposés. Des courants dits « dynamiques » sont également exploités, ceux-ci se forment lorsque des brises de vallée rencontrent un relief donnant lieu à des ascendances dynamiques.

Impressionnants, mal connus et trainant derrière eux une mauvaise réputation, les vautours fauves ont été traqués et décimés dans la première moitié du XXème siècle. Malgré cela un noyau de population a réussi à se maintenir dans l’arc pyrénéen dans la vallée d’Ossau. Puis, par la volonté de personnes passionnées et motivées, et grâce à l’implication du FIR (Fond d’Intervention pour les Rapaces) et du Parc National des Cévennes, un programme de réintroduction a vu le jour à la fin des années 1970 dans le sud du Massif Central. Ainsi, se sont près d’une soixantaine de « fauves » qui ont été relâchés dans les vallées des Grands Causses entre 1981 et 1986. Opération plus que réussie puisque pour la saison 2016 ce sont près de 500 couples reproducteurs qui ont été dénombrés dans les vallées du Tarn, de la Jonte et de la Dourbie !

SONY DSC
Vautour fauve adulte, gorges de la Jonte. Numéro de bague : CNR, nom : Aldène

En parallèle d’autres programmes de réintroduction de vautours fauves ont vu le jour dans les Préalpes du sud, en Italie et en Serbie. Le premier bastion de l’espèce en Europe reste la péninsule ibérique où les populations se sont toujours maintenues.

FA_darkside
Fauve adulte en toute fin de journée. Gorges de la Jonte.

Le vautour fauve joue un rôle particulièrement important dans l’écosystème. En effet, il est nécrophage, il débarrasse donc l’environnement des cadavres d’animaux qu’ils soient domestiques ou sauvages. Il faut savoir que le tube digestif d’un vautour dégrade toutes formes de bactéries et de virus grâce des sucs digestifs dont le pH oscille entre 1 et 1,2… Par cette action il évite les phénomènes d’épidémie dans les écosystèmes. Ce sont de véritables équarrisseurs naturels dont le service est gratuit.

SONY DSC
Gorges du Verdon

Cette espèce fréquente préférentiellement les régions montagneuses et les zones de piémont qui correspondent à des secteurs où l’élevage ovin traditionnel reste préservé. En effet, ces vautours s’installent en colonie (de plusieurs dizaines à plusieurs centaines de couples) dans des vallées présentant de grandes falaises. Les « nids » sont constitués d’une simple cuvette à même la roche, c’est pourquoi les falaises calcaires souvent bien drainées et offrant de grandes vires, sont choisies pour l’établissement des colonies.  La proximité avec de vastes espaces pâturés de type « alpages » ou « estives » est primordiale pour la recherche alimentaire (Causses, région des Préalpes, Pays Basque…).

Situé tout au bout de la chaîne alimentaire, le vautour fauve est exposé à la concentration des produits chimiques dans les organismes. Bien qu’insensible aux virus les plus violents, il reste très vulnérable aux traitements vétérinaires utilisés dans l’élevage. En Inde, la mise sur le marché du Diclofénac (anti-inflammatoire commun utilisé sur le bétail) a entrainé la disparition de plus de 90% de la population de deux espèces de vautours en 10 ans.

Malgré ce qui peut être relayé par certains médias douteux, le vautour fauve est un simple charognard, il n’est pas équipé pour tuer.

Vautour fauve adulte, gorges du Verdon.
Vautour fauve adulte, gorges du Verdon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.