T’as dessiné quoi ? #6

0
10200

Cette sixième édition est en avance d’un jour, mais il y a une raison à cela, j’ai trop peur de faire de l’ombre au troisième épisode de Game of Thrones. Imaginez les malentendus au bureau :

« T’as vu le dernier épisode ?

– Ouais putain, le mur et la caverne, grosses tueries !!

– Hein, quoi ? »

GROSSE GALERE QUOI ! Enfin bref, encore du traditionnel cette semaine, bien que l’envie de me mettre au digital painting reste très présente, Amaury se charge plutôt à merveille de cette partie.

 

Caverne - 2016
Caverne – 2016

« Je change un peu ma manière de procéder, je vais commencer par le dessin que je préfère. Toujours en train de m’entraîner sur les différentes sources de lumière, je trouve que cette caverne est plutôt compréhensible et je suis assez fier de ma gestion des ombres. Si c’était à refaire je crois que je marquerais encore plus le contraste entre les premières pierres et celles du fond. Idéalement j’aurais dû utiliser des stylos épais pour le premier plan (du 05 ou 08) et finir le fond avec du très léger, du 005 par exemple, et faire des contours bien moins présents. J’ai compris que les traits doivent suivre les formes, c’est bête à dire mais bon, autant le réaliser un jour. » Temps investi : 2 heures ; Satisfaction : 70%.

 

Face au mur - 2016
Face au mur – 2016

« Celui-ci est un peu sorti de nulle part, j’ai commencé à faire un carré, puis un second, et ça a fini par former un mur. Bon du coup on voit bien qu’il n’y a eu aucune stratégie d’approche, que c’est fait à l’arrache et que j’essaye de sauver la mise avec des traits droits. Là où je suis surtout déçu c’est au niveau des racines montantes qu’on ne voit finalement que très peu, alors que je voulais que ce soit un élément fondamental du dessin, un peu comme le petit personnage à gauche, discret mais reconnaissable, lui j’l’aime bien. J’aurais pu investir plus de temps dans l’ombrage, ça manque terriblement de relief au niveau des briques, mais c’est un peu comme lorsqu’on cuisine un plat qu’on n’aime pas, on va pas spécialement mettre d’efforts pour le réussir, parce qu’on s’en tamponne les bassines du goût final. » Temps investi : deux heures ; Satisfaction : 65%.

La bête et l'enfant - 2016
La bête et l’enfant – 2016

« J’avais fait le brouillon de ce dessin il y a quelques semaines, sans jamais l’achever. Autant vous dire que c’était très laborieux et que dès le départ j’étais très peu satisfait. Les personnages c’est pas tout à fait mon dada encore, alors les mettre en scène quelle misère. Je ne sais même pas si tout le monde est capable de comprendre l’anatomie de la bête…! Tout est brouillon, et c’est ce qui m’agace, on ne distingue pas grand chose. » Temps investi : 2 heures (ouais on dirait pas !) ; Satisfaction : les points négatifs existent-ils ?

 

See you next week pour de nouvelles aventures !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here