“Hello World !”

0
1433
Feuille morte

Il est une constance dans le monde informatique qui est de commencer par apprendre les rudiments. Généralement, quand on cherche un peu que ce soit dans les livres ou sur internet pour développer ses bases, le tout premier exercice est d’afficher le texte “Hello World” sur un écran, quel qu’il soit. C’est un peu comme la première fois qu’on développe une pellicule en noir et blanc et qu’on découvre le résultat tant attendu. Quelle n’a pas dû être la joie de Niépce quand il a vu apparaître sur sa plaque d’étain, après plusieurs heures de pose, une esquisse de son jardin.

La photographie a évolué, passant de l’analogique au numérique et par ce biais la relation avec l’image a changé: les photographes de quartier ont disparu et la démocratisation de la prise de vue facile avec peu de moyens a grandement transformé notre société et a obligé les photographes de métiers à s’adapter. Aujourd’hui, il n’a jamais été aussi facile de partager une photo avec un proche au bout du monde.

C’est pourquoi j’ouvre ce site par ces mots, site qui sera consacré essentiellement à la création artistique, sa technique, à son cheminement, à son histoire et ses protagonistes, vous, Antoine, moi, mes ancêtres, nos ancêtres. Partager des savoirs et l’amour de l’art visuel est aussi une évidence pour nous.

Cet amour commence pour moi il y a fort longtemps, lorsque, enfant, ma mère m’a prêté son Praktica MTL3 avec ses quelques objectifs, le fait de regarder le monde à travers un 50mm m’a transcendé et a fait en partie ce que je suis devenu aujourd’hui.

J’ai longtemps laissé de côté mon amour pour la photographie jusqu’à ce que ma femme m’achète mon premier reflex. Ce fut pour moi non seulement le plus beau cadeau que l’on ait pu me faire, mais aussi l’occasion de (re)découvrir la possibilité de créer, de remanier, d’expérimenter à ma manière des choses que je regardais de loin, sûrement par frustration, jusque là et c’est pour cela que je la remercie aujourd’hui. J’ai donc (ré)appris la technique au moyen de livres, d’expériences – qui se sont parfois voire souvent révélées de cuisants échecs – et de travail, afin d’arriver au niveau où je ne suis plus honteux de montrer mes images.

Ouvrir ce blog nous permettra d’être encore plus exigeants dans ce que nous allons créer, et cela représente pour nous un véritable défi. Nous espérons que vous prendrez autant de plaisir à lire nos articles, à regarder nos photos et nos croquis que nous avons pris à les faire. Et j’espère encore plus que nous arriverons à vous donner l’envie de vous aussi faire vos propres expériences graphiques et, qui sait, de les partager avec nous.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE